Archives mensuelles : avril 2014

Old & New

Final Fantasy X est sorti en 2002 sur PS2 et Kingdom Hearts aussi. Les versions HD sont sorties cette année pour Final Fantasy et l’année dernière en ce qui concerne Kingdom Hearts. C’est donc plus de dix ans qui séparent les versions d’origine de celles remasterisées. Bien que les jeux aient été terminés à l’époque, c’est un plaisir de les refaire en haute  définition. Le rapport qualité/prix/durée de vie qui fait défaut à beaucoup de jeux n’a pas lieu d’être avec des RPG de cette trempe où une cinquantaine d’heures ne correspondent même pas à la moitié de la complétion du jeu dans sa globalité.

Square

Plusieurs choses à noter entre les versions 2002 et les version HD que voici :

AVANT

  • Ca piquait les yeux graphiquement mais c’était ce qui se faisait de mieux à l’époque
  • Il y avait Squaresoft d’indiqué sur les jaquettes
  • Les systèmes de jeu étaient géniaux
  • Il ne fallait pas perdre sa carte mémoire pour prouver que l’on avait plié le jeu à 100%
  • C’était tout nouveau

APRES

  • C’est tout lissé tout beau
  • Square Enix est maintenant affiché sur les jaquettes
  • Les systèmes de jeu sont toujours géniaux (celui de FF X en tout cas)
  • Les trophées sont là pour montrer que le jeu a été plié dans tout les sens
  • C’est du déjà-vu mais ça tient largement la cadence

J’ai passé une grande partie de mon week-end sur le remake de FF X et ai dû recharger je ne sais combien de fois ma Vita. Les aventures de Tidus ont éclipsé les autres jeux que j’avais sur le feu et qui devront attendre un peu.

Showcase HollySiz

C’est en voyant un encart dans le journal Métro/20 Minutes/Direct Matin il y a deux jours (je ne sais plus c’était lequel à vrai dire mais on s’en fout un peu un fait) que j’ai appris que HollySiz passait à la Fnac de Nice le lendemain. Ca tombait bien, elle c’était mon jour de repos. Un ami lillois (Jean-Baptiste de son prénom) l’avait vu en concert il y a quelques semaines et ne m’en avait dit que du bien alors l’occasion de juger cela par moi-même (et à moindre coût) d’autant plus ne pouvait se refuser.

Histoire de joindre l’utile à l’agréable, je devais en plus me rendre à la Fnac pour espérer y trouver l’édition spéciale Fnac du Blu-Ray de Frozen ainsi que les nouvelles figurines que Disney a pondu pour son Skylander-like. Si pour les figurines, j’y ai trouvé mon compte, point de Blu-Ray en revanche en rayon. Ma collectionnite aïgue ne me permet pas de me rabattre sur la version classique alors j’attendrais d’en trouver une. Je ne fais heureusement pas ça pour tout les films mais seulement pour ceux qui m’ont plus que plu.

HollySiz

Enfin bref. Pour en revenir au showcase, Jean-Baptiste avait raison, c’était vraiment sympathique. Si le nom de l’artiste est en référence à son surnom ainsi qu’à un personnage d’un de ses films préférés, il s’agit d’un groupe. Et pour le point gossip distillé par la caissière au moment de mon passage en caisse, elle est la demi-soeur de Vincent Cassel (aka le DILF français). Elle a interprété plusieurs morceaux dont son fameux Come Back to Me et a une énergie communicative. Ca se voyait qu’elle était là pour le plaisir d’y être et non uniquement parce qu’elle y était obligée.

HollySizLe showcase, qui a commencé plus tard que prévu suite à divers réglages au niveau du son qui s’imposaient, s’est vu être interrompu par la chanteuse elle-même car les réglages n’étaient pas le nec plus ultra pour livrer une prestation de qualité. Pour se faire pardonner de cet impair (qui aurait uniquement sonné aux oreilles des plus pointilleux), elle a demandé à tout ce qui assistaient au showcase de noter leur nom sur une feuille pour qu’on vienne la voir en live au Théâtre Lino Ventura où elle se produisait juste ensuite ! Toutefois, je n’ai pu m’y rendre, les bus permettant de s’y rendre passant tout les 36 du mois et le dernier passant vers 21:00. Dans le genre ville pratique pour se déplacer, je demande Nice.


HollySizQuoiqu’il en soit, c’était un excellent showcase auquel j’ai assisté. J’en ai même filmé un passage (accessible juste ici). Pétillante et souriante, la chanteuse d’HollySiz va tourner en boucle dans mon iPhone (avec une forte probabilité que Come Back to Me soit plus joué que les autres morceaux) suite à l’achat de l’album qui s’est vu être dédicacé. Histoire de faire dans l’originalité, j’ai demandé à ce quelle le signe par mon nom de famille.

Et comble du luxe, de par son accessibilité durant la séance de dédicace, j’ai même pu faire un selfie avec la demoiselle. Fini le temps où l’on prenait le risque de faire prendre la photo par quelqu’un d’autre et de la voir ratée.