Archives mensuelles : décembre 2014

2014

2014L’année 2014 touche à sa fin et il est temps de faire un bilan de celle-ci. Point de tops et de flops de l’année (tout le monde sait que Super Smash Bros. U et Captain America: The Winter Soldier sont mes chouchous de cette année) ou de rétrospective générée par Facebook mais simplement un évènement par mois qui a fait de 2014 ce qu’elle a été.

Janvier

Mettre les pieds à Disneyland Paris était une chose que je voulais faire depuis tout petit. Il faut dire que Disney et moi, c’est un peu une histoire d’amour. Alors quand un « potentiel » m’a proposé d’y aller le temps d’un week-end, il m’était difficile de refuser sa proposition. Nous y sommes allés deux jours et avons fait un parc par jour. C’était tout bonnement génial. Le cadre est tout bonnement un bonheur pour les yeux et l’ambiance générale des parcs donnent envie d’y passer toute la journée. Les attractions sont réussies, bien que courtes et au temps d’attente trop important. Que ce soit le Roller Coaster Tycoon ou le Space Mountain, les sensations et les décors durant celles-ci forcent le respect. Impossible pour moi de ne pas repartir les bras chargés de goodies après être passé au World of Disney également. Et puis, le château qui s’illumine pour le spectacle d’avant la fermeture est encore plus magnifique qu’en journée. Un rêve éveillé.

Février

Plein de films sont considérés comme cultes et il y en a un bon nombre que je n’ai pas vu. Parmi ceux-ci, Pulp Fiction a pu être rayé de cette liste (bien trop longue pour l’exposer ici) en ce deuxième mois de l’année. Il arrive parfois que des anciens films soient projetés pour (re)découvrir l’oeuvre. On m’en avait parlé en bien et à l’unanimité et je devais alors me faire mon propre avis. Un ami voulait que l’on aille voir I, Frankenstein et il était inconcevable que j’aille voir cette chose (qui n’est pas restée bien longtemps en salles d’ailleurs). Je veux bien avoir des goûts qui sont ce qu’ils sont mais faut pas pousser Mémé dans les orties. J’aurais même payé une place plein tarif pour aller le voir. Ou me serais plutôt contenté d’aller acheter le Blu-Ray. Sinon, le film était effectivement très réussi.

Mars

Mon iPhone a été intensivement utilisé ce mois-ci avec la connaissance de ce qui s’avère être un ami aujourd’hui. Socialement, je classe les gens en cinq catégories selon le niveau d’affection que je leur porte. Machin > Connaissance > Collègue > Pote > Ami pour être plus précis. Sans animosité cependant pour les catégories du dessous. Bien que l’on habite pas à 200 mètres l’un de l’autre, il s’est permis de m’offrir un cadeau pour mon anniversaire. Rares sont les connaissances qui se font avec un bon contact instantané et il fait partie de ces gens-là. Et puis, ça me donnera une bonne raison d’aller à l’autre bout de la France pour le voir.

Avril

Je vous en avais déjà parlé mais c’est ce jour-là que je suis allé voir Justin Timberlake en concert. Alors que j’avais posé mes congés deux mois à l’avance, ils se sont vus être refusés, ce qui a dû entraîner des frais de modifications pour mon vol à destination de Paris. Tant qu’à faire sinon c’est pas drôle. Mais qu’est-ce que je ne ferais pas pour Justin. C’était la première fois que j’allais le voir en concert et il m’aurait été difficile de louper le coche. J’avais pris ma place le jour de la mise en vente pour éviter de me retrouver à trois kilomètres de la scène. J’étais tout devant et c’était génial. Deux heures trente de pur bonheur. Avant et pendant le concert, il a plu comme vache qui pisse mais c’était pas grave, j’ai pris sur moi. Pour Justin. Non, parce qu’il faut savoir que la pluie et moi ça fait deux. Quelques gouttes qui tombent et ce sont des vêtements de rechange qui se retrouvent dans mon sac. Il faudra que j’y retourne lors de sa prochaine tournée pour confirmer l’excellence de son sens du spectacle. Quand bien même je connais déjà la réponse.

Mai

Les sorties en famille sont plutôt rares et le mois de mai a été l’occasion de dépoussiérer tout cela. Mon père nous a invité au restaurant, et plus précisément dans celui où il travaille histoire d’être servi par ses collègues tout en sachant que l’on allait manger quelque chose de recommandable. Et aussi pour avoir droit à la plus belle table et tout le service qui va avec. Je concède avoir joué les Instagramers en herbe en prenant en photo chacun des cinq plats servis. Tout était fait sur mesure pour que mes papilles s’en souviennent. En plus de ça, j’ai pu me remplir la panse après une journée de travail avec le ventre vide (on sait tous que les sandwichs triangle ne calent pas un estomac) et qui ne demandait qu’à être rempli. Cette soirée a été l’occasion de nous rapprocher et de se voir ailleurs qu’à la maison, et surtout en même temps (généralement le dimanche).

Juin

J’ai assouvi l’un de mes nombreux plaisirs coupables en assistant à un concert des One Direction. Avec plus de 4000 écoutes du groupe en moins de deux ans, je me devais d’aller voir ce groupe de mes propres yeux. Il faut dire que tout est réuni pour que le groupe fonctionne sur mes oreilles : de la pop made in UK et des airs rentrent et sortent des cages à miel aisément. Bref, je suis difficilement défendable mais il faut bien assumer. Je n’ai pas fait les choses à moitié en me rendant à Londres (oui j’suis comme ça moi) pour assister au show. Le stade était plein à craquer et le boys band est une véritable institution en Angleterre. Mon côté midinette n’est pas non insensible au charme du groupe ; en même temps, il est difficile pour moi de résister au joli minois de Zayn Malik.

Juillet

L’achat d’une nouvelle console est toujours un moment particulier quand on est passionné par les jeux vidéo. Celui de la PS4 n’a pas dérogé à la règle. Je n’avais pas sauté sur la machine à sa sortie au vu du nombre de jeux que je devais terminer sur les autres consoles mais son achat différé s’est fait, je l’avoue, de façon assez impulsive. Après avoir revendu mon iPhone 5 plus précisément, je me suis dit que je pouvais me permettre un petit plaisir. Et plutôt deux fois qu’une car j’ai donné à manger à ma console plus qu’il n’en fallait histoire d’en profiter décemment.

Août

Il y a un an maintenant que je faisais mon coming out auprès de ma famille. Bien qu’ils pensaient tous que j’étais « du bâtiment » (pour reprendre l’expression d’un ami), ils ne m’ont pas bombardé de questions au moment où je leur cachais mon homosexualité, mais ont attendu que je leur en fasse part. C’est la boule au ventre que j’ai annoncé la nouvelle. Et pour ne pas faire les choses simplement, ils n’étaient pas tous là en même temps et ai dû l’annoncer à plusieurs reprises. Mais ça s’est très bien déroulé, fort heureusement. Une fois la chose annoncée, j’ai eu l’impression de sortir d’une épreuve du Bac mais à la puissance infinie niveau soulagement. Je ne voulais pas avoir mon indépendance tant que je ne leur avais pas dit qui j’étais car j’aurais eu l’impression de partir tel un voleur. Aujourd’hui, tout va bien et les discussions avec eux se passent comme avant donc c’est parfait. Le lendemain de ma confession, c’était la Saint Christophe et j’avais l’impression de renaître. Oui, je sais, c’est cliché. Mais voilà.

Septembre

J’ai mon propre chez moi depuis un an. Avoir son lieu de vie est quelque chose qui me tenait à coeur et je concède que c’est une bonne chose, du genre à mettre du plomb dans la cervelle. Je gère bien mieux mon argent (même si j’ai encore quelques cours à prendre) et suis devenu plus autonome. Et maniaque du ménage. Pouvoir recevoir du monde à l’envi et sortir sans avoir à se justifier est quelque chose de plaisant. Heureusement toutefois, j’ai mes parents pas loin quand il s’agit de bien manger (le dimanche le plus souvent) car je suis tellement doué en cuisine que je suis parvenu à brûler un plat de nouilles en omettant d’y ajouter de l’eau avant de le passer aux micro-ondes. Et puis, c’est toujours plus sympa de pouvoir avoir tout l’espace nécessaire pour y exposer ses jeux, films et tout le tralala.

Octobre

Suite au départ d’un ami, non seulement du boulot mais aussi de Nice, nous avons mangé au restaurant. Nous étions en petit comité et ce n’est pas plus mal car ça nous a permis de se voir entre personnes qui s’apprécient (les fameuses catégories sociales comme j’aime les appeler). Si certaines personnes sont, et resteront des collègues de boulot, d’autres sont devenues des amis. Oui parce que le Christophe aime bien être entouré de personnes gentilles.

Novembre

La période hivernale est chérie pas les gamers avec les sorties qui se bousculent au portillon et l’avant-dernier mois de l’année a été l’occasion de mettre les mains sur le nouvel épisode de Super Smash Bros. (avec trois jours d’avance en plus). Le nombre d’heures cumulées sur les opus précédents tutoie le millier d’heures et cette nouvelle mouture est encore plus gargantuesque en terme de contenu que ses prédécesseurs. Le genre de jeu à vouloir te faire poser des congés pour le poncer dans tout les sens, et justifiant à lui seul l’achat d’une console.

Décembre

Ma soeur est mon neveu sont venus passer les fêtes de Noël à la maison. Vivant en Guyane depuis plusieurs années, cela faisait plus de neuf ans que je n’avais pas revu ma soeur. Et sa venue à Nice m’a permis de voir mon neveu autrement qu’en photo. Mes parents n’étaient pas au courant de leur venue et je gardais le secret avec ma seconde soeur et mon frère depuis le mois de septembre. Un joli cadeau de Noël en somme. J’avais posé des congés pour pouvoir être avec eux et ils ont, à l’inverse de ceux du mois d’avril, été acceptés. Il faut dire aussi qu’ils ont été posés cinq mois à l’avance. Ca m’a fait trop bizarre de revoir ma plus grande soeur. Comme moi à son âge, mon neveu aime les jeux vidéo et était aux anges quand il est passé chez moi. Les fêtes se sont passées à merveille et je ne suis pas contre un nouveau repas familial, et pourquoi pas, tant qu’à faire, là-bas.

Je pourrais vous dire « merci pour ce moment » (pour qui a lu – moi ! – le « livre » de Valérie Trierweiler) ou bien « merci d’y avoir contribué » (si vous avez un compte Facebook, vous savez à quoi je fais référence), mais ça serait tourner autour du pot. Je vais faire court avec un xoxo des familles =)

300

TicketsLes films vus depuis que j’ai mon abonnement Gaumont Pathé se sont accumulés au fil des mois. Du bon comme du moins bon, du surprenant comme du décevant, j’ai eu droit à peu pèrs à tout les genres de films. Le palier des 300 films a été atteint le mois dernier et il était temps de faire un petit récapitulatif des films vus pour en arriver à ce nombre.

En 2011, je suis allé voir les films suivants : Hanna, Larry Crowne, Harry Potter and the Deathly of Hallows – Part 1Harry Potter and the Deathly of Hallows – Part 2, Switch, Case Départ, Mr. Popper’s Penguins, Attack the Block, Colombiana, Bad Teacher, Cars 2, Super 8, Killing Bono, Green Lantern, Rise of the Planet of the Apes, The Smurfs, Captain America: First Avenger, Horible Bosses, Cowboys and Aliens, Tu seras mon fils, Final Destination 5, Présumé Coupable, Crazy Stupid Love, Fright Night, Shark 3D, Restless, Warrior, Bienvenue à Bord, Drive, Dream House, Real Steel, The Adventures of Tintin: The Secret of the Unicorn, Paranormal Activity 3, Intouchables, Contagion, The Twilight Saga: Breaking Dawn, In Time, Puss in Boots, Immortals, Shame, Les adoptés, The Lady, The Rum Diary, Carnage, Hugo

En 2012, ce sont les films listés dans ce paragraphe qui ont attiré mon attention : Mission Impossible: Ghost ProtocolHollywooKokuriko zaka karaThe DescendantsJ. EdgarMillenium: The Girl with the Dragon TatooTake ShelterSherlock Holmes: a Game of ShadowsLa vérité si je mens ! 3African CatsTucker and Dale vs. EvilJourney 2: The Mysterious IslandStar Wars Episode I: The Phantom MenaceChronicleLes InfidèlesSafe HouseGhost Rider: Spirit of VengeanceThe Devil InsideJohn CarterThe ArtistThe GreyComme un chefClocloThis Means WarThe Woman in BlackWrath of the TitansProject XThe Hunger GamesSur la piste du Marsupilami[REC³] GenesisTitanic 3DThe Lion King 3DLock OutBattleshipRadiostarsSnow WhiteThe AvengersLe PrénomThe Cabin in the WoodsWe Bought a ZooMargin CallDark ShadowsAmerican Pie ReunionArrête de pleurer PénélopeMoonrise KingdomMen in Black IIIStreetDance 2De rouille et d’osOn the RoadCosmopolisPrometheusLe Grand SoirMadagascar 3: Europe’s Most Wanted21 Jump StreetSnow White and the HunterThe DictatorThe RaidStarbuckIce Age 4: Continental DriftKill ListChernobyl DiariesRock ForeverThe LoraxThe Amazing Spider-ManThe Dark Knight RisesLes KaïraBraveAbraham Lincoln Vampire HunterStep Up RevolutionThe Expandables 2Total RecallMagic MikeParanorman ActivityThe Tall ManLe GuetteurThe WatchCamille redoubleThe Bourne LegacyResident Evil 5 : RetributionLe Magasin des SuicidesSavagesLes Saveurs du PalaisPauline DétectiveTaken 2Les SeigneursSinisterThe Twilight Saga: Breaking Dawn Part 2Paranormal Activity 4SkyfallSilent Hill Revelation 3DThe Hobbit: An Unexpected JourneyWreck-It RalphRise of the GuardiansLife of PiThe Possession

L’année 2013 a été l’occasion d’aller voir les films suivants : ManiacJack ReacherErnest et CélestineDe l’autre côté du périphLa stratégie de la poussetteDjango UnchainedFinding Nemo 3DSilver Linings PlaybookZero Dark ThirtyHitchcockGreasePas Très Normales ActivitésPauletteA Good Day to Die HardChimpanzeeGangster SquadLes MisérablesHansel & Gretel: Witch HuntersHotel TransylvaniaSpring BreakersBeautiful Creatures20 ans d’écartThe Place Beyond the PinesMöbiusOz: The Great and PowerfulWarm BodiesLos Amantes pasajerosG.I Joe RetialationSide EffectsDead Man DownThe CroodsIron Man 3Les ProfsYat doi jung siEvil DeadL’écume des joursTranceSnitchMamàThe Great GatsbyLes GaminsFast & Furious 6Only God ForgivesThe Hangover Part IIIAfter EarthThe CallThe Bling RingLe PasséThe IcemanMan of SteelStar Trek Into DarknessDark SkiesDespicable Me 2World War ZMonsters UniversityThe InternshipThe WolverineTexas Chainsaw 3DR.I.P.D. (Rest In Peace Department)Now You See MeThe Smurfs 2Pacific RimThe PurgePercy Jackson: Sea of MonstersOne Direction: This Is UsYou’re NextThe ConjuringKick-Ass 2Runner RunnerInsidious: Chapter 2DianaPrisonersPlanesGravityTurboThor: The Dark WorldThe Hunger Games: Catching FireGuillaume et les garçons, à table !CarrieZuluFrozenThe Hobbit: The Desolation of SmaugAll is Lost16 ans ou presqueDon Jon

Cette année, le compteur des 300 films vus a été atteint avec ces films-là : Paranormal Activity: The Marked OnesThe Secret Life of Walter MittyThe Wolf of Wall StreetHomefrontYves Saint LaurentLes Trois Frères le retourOut of the FurnaceKaze TachinuJack Ryan: Shadow RecruitCloudy with a Chance of Meatballs 2American HustleRoboCopPulp Fiction12 Years a SlaveThe LEGO MovieLe Crocodile du BotswangaNon-StopPompeiiVampire AcademyLa Belle et la BêteThe Grand Budapest HotelCaptain America: The Winter SoldierThe Monuments MenHerNoahDivergentBrick MansionsThe Amazing Spider-Man 224 joursQu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?GodzillaX-Men: Days of Future PastBabysittingMaps to the StarsThe RoverMaleficentEdge of TomorrowThe ShiningThe Zero TheoremThe Other WomanTranscendanceSous les jupes des fillesHow To Train Your Dragon 2Transformers: Age of ExtinctionStep Up: All InPlanes: Fire & RescueThe Purge: AnarchyThe BabadookThe Raid 2: BerandalDawn of the Planet of the Apes, LucyGuardians of the GalaxyNeighborsInto the StormEnemyThe Expandables 3The Fault in Our StarsHercules22 Jump StreetHornsSex TapeSin City: A Dame to Kill ForPrideDracula UntoldMommy, Elle l’adore, Saint LaurentAnnabelle, The Maze Runner, The Equalizer, Teenage Mutant Ninja Turtles, Gone Girl, A Walk Among The Tombstones, Samba et [REC]⁴ : Apocalipsis.

Et c’est pas fini (si tu travailles au même endroit que moi, cette phrase ne doit pas t’être inconnue). Le compteur a augmenté depuis que je suis allé voir l’immondice qu’était ce quatrième [REC].